shepard farey obey oeuvre street artShepard Farey "OBEY"

Né en 1970 à Charleston en Caroline du Sud, Franck Shepard Fairey, de son vrai nom, vit aujourd’hui à Los Angeles. Influencé par l’œuvre de Andy Warhol ou encore l’artiste russe Alexandre Rodtchenko, Shepard Fairey rentre à 18 ans à l’école de design Rhode Island School of Design et crée avec des copains la campagne de stickers André the Giant Has a Posse, littéralement « André le Géant a une bande de potes ». Des stickers à l’effigie du catcheur français André Roussimoff. Ces affiches en papier, vinyles, sérigraphies ou photocopies sont placardés sur les murs de leur ville, Providence, avant de s’étendre à tout les Etats-Unis et à des dizaines de milliers d’endroits dans le monde. Pied-de-nez à la culture hip-hop, cette campagne de street art se transforme en OBEY, « obéis » et cherche à parodier la propagande américaniste. Résolument anti-Bush, Shepard Fairey se fait reconnaître avec une nouvelle campagne de street art nommée « Be the Revolution » en 2004.

Artiste coté
Nationalité Américaine
Street art
Filtre Voici le(s) 19 Résultats
Filtre par prix
Filtre par catégorie
Filtre par artiste
Filtre par technique

Voir

    .wc-toolbar .wc-toolbar-right{ display:none };

    Retrouvez votre galerie sur notre app Art-Trace

    Mot de passe perdu ?

    Saisissez votre adresse e-mail.

    Vous recevrez un lien par e-mail pour créer un nouveau mot de passe.